15 Décembre 2021 aux environs de 17h 45 près du chemin des Perrières , brouillard tombe  juste pour photographier avec objectif  ouvrant à 2,8 .                                         Les aigrettes font leurs dernières emplettes dans le champs de tiges de blé noir .        

grande aigrette aterrissage

à peine les pattes posées sur le sol  egretta alba    partit au travail  il allait bientôt faire nuit  un dessert supplémentaire serait de bon augure pour le jabot.                               

grande aigrette petit mulot viens me voir

 

Cherche , cherche , non pas là , recommence  encore et encore 

 

grande aigrette prise de bec

Une touche et hop je ferre d'un coup de bec sec   ah ah mon gaillard  je t'ai eu  tu ne fais pas le fier (assommée la proie ne pouvait pas dire grand chose) Bizarre d'habitude ils se débattent un peu  et d'un coup de bec en l'air je les envoient valser une dernière fois avant le gobage , cela fait du bien , lui ne ressent plus rien ; Jabot me dit qu'il reste encore de la place , j'y retourne ciao!

 

grande aigrette au revoir

Il est encore là avec son objectif , plus moyen d'être tranquilles , touts les jours il nous guette ,nous suit . Si nous pouvions parler il en prendrait plein les oreilles ce curieux  obsédé de photographie . Parfois en début de matinée il est là caché sous une petite tente à moins que cela soit un de ses amis , il y passe la journée .Je dit à mes consoeurs et confrères de plus faire attention .Brouillard tombe encore il est temps de partir  lui aussi plie bagage

grande aigrette à l'orée du bois

Avec ce brouillard  mieux vaut entrer chez nous sur les îlots de la Loire .                     Comme dit grande aigrette : Camerodius albus  A bientôt .